Comment sortir du burnout ?

9 Mar 2020 | Motivation

Salut à toi qui me lis et félicitation à toi d’avoir le courage de lire cet article ! 

Moi quand j’étais en burnout, je me cachais « sous la couette » et je n’osais pas en sortir. 

Je laissais les e-mails du boulot s’accumuler ; ce qui ne faisait qu’aggraver les choses pour moi.  

Aujourd’hui, on aborde un sujet sensible (j’en suis conscient). Si tu es tombé sur cet article en faisant des recherches, c’est sûrement que tu traverses une mauvaise passe. 

Je vais essayer d’être à la hauteur pour t’aider, parce que… : 

– Premièrement : 

je sais très bien ce qu’est le burnout. J’ai vécu plusieurs années très sombres de dépression. Rassure-toi, je connais très bien le sujet et même si tu n’aimes pas ma tronche (là, au premier abord), je suis persuadé que parmi les 12 conseils que je vais te détailler : j’ai des éléments qui peuvent t’aider.

– Deuxièmement : 

(même si elle paraissent difficiles à voir…) il y a des SOLUTIONS ! Promis ! 

La seule règle, c’est d’avoir ENVIE de s’en sortir. À partir de là, en bossant un peu sur toi-même, avec les 12 pistes que je vais te donner, tu vas aller mieux, c’est sûr ! 

Tu verras fais-moi confiance !

– Et puis troisièmement : 

tu verras dans cet article que je n’ai rien à te vendre… sinon une idée simple : 

« tu – peux – aller mieux – d’ici trois semaines, grâce à 12 habitudes très concrètes que tu vas pouvoir implémenter très facilement dans ton quotidien »

Allons-y !

D’après les chiffres de la CFDT, 36% des adultes – ont déjà – fait – un burn-out.

Et d’après une étude de « Harvard Business Review », 25% des entrepreneurs se sentent en burn-out permanent. Donc, ça fait UN entrepreneur sur QUATRE…

« On ne me fera pas croire que « tout le monde va bien ! » (ce n’est pas vrai) »

Pourtant, 

si tu observes la vie les gens au travers des réseaux sociaux-par exemple… : 

« Facebook » « ou sur Instagram, C’est ENCORE 

PIRE ( ! ) » … tout le monde semble avoir la vie parfaite, alors que toi, t’as l’impression que « ta vie est aussi noire que le café que tu te prépares tous les matins… quand tu n’es pas tenté de te lever à midi ! » 

Le truc important à assimiler, déjà, c’est que sur les réseaux sociaux, 

« on montre ce qu’on veut bien montrer » 

Souvent, 

tu vois des familles sur les réseaux sociaux… ils ont une vie parfaite, et puis ça part en couille, en divorce et tout et tout ; et personne n’avait remarqué qu’il y avait un problème !

( ben non, forcément avec les jolies photos de famille parfaites, sourire Colgate, avec le chien, dans le grand jardin, devant la belle maison ou avec les pulls de noël à motifs sapin et flocons de neige ! Hein ! « Desperate Housewives tu connais !? »)   

Faut vraiment être conscient de ça ! Ne compare pas ton intimité et les petits soucis que tu peux rencontrer > avec ““La vie publique”” des gens – sur les réseaux. 

Ta vie N’est PAS mieux ou pire que celle d’un autre. 

C’est TA vie ; et elle est unique ! Elle a ses bons côtés, et ses défauts ; comme tout le monde. 

On va voir ensemble que le burn-out ou la dépression, (si on le souhaite) cela peut se résumer simplement à « une mauvaise passe dans une vie ».

Le burnout et la dépression t’empêchent de vivre pleinement ta vie. 

C’est évident. Quand t’es en burnout ou en dépression, tu te retires un peu du monde. Et tous les gens autour de toi paraissent tellement heureux que ça génère un putain de cercle vicieux qui t’enfonce chaque jour un peu plus profondément – dans – le – trou ! 

C’est pour ça que je préconise de régler ce problème de dépression de façon agressive, sous 3 semaines. 

Il te faut des résultats rapides (sans pour autant rentrer dans la médication) ((on verra ça après ; j’ai des trucs à dire sur les antidépresseurs)).

¿¡ Si tu es en burn-out > tu as peut-être même l’impression que les autres ont une vie super facile, et toi, s’il y a une galère qui doit arriver : « c’est forcément pour ta pomme » !? 

En plus ! 

Plus ta période de dépression est longue, plus cela te met dans l’embarra, notamment, dans ta vie professionnelle ; parce que tu vas laisser s’accumuler les problèmes-planqués dans un placard. 

(moi c’était comme ça avec les e-mails de clients qui finissaient par me terroriser ; 

(tellement j’avais pris de retard)

au final, 

j’ai perdu plein de clients et ça m’a fait culpabiliser pendant des années ) 

Tu n’y peux rien : (sans trop entrer Dans les détails) quand tu t’es laissé embrigadé dans ce cercle vicieux de “pensées négatives”, tu es plus enclin à attirer des événements négatifs dans ta vie. Et il n’y a rien de surnaturel là-dedans ! 

^_^ Toi-même, tu as déjà vécu cette fameuse journée qui commence mal ; et puis les évènements s’enchaînent et il ne t’arrive que des galères (toute la journée). 

Et finalement, le lendemain, tout est terminé et tout se passe bien… (c’était simplement un mauvais moment à passer)  

(la vie c’est des cycles)

Tu ne dois pas t’identifier comme quelqu’un de « dépressif ».

Tu dois – comprendre – que tu N’es PAS quelqu’un de “dépressif”. Tu souffres – simplement – de façon momentanée – d’une petite “dépression“. Je vais t’expliquer ça tranquillement… 

Pour comprendre ça, tu peux te comparer à un grand ciel bleu. Toi, tu es – un ciel bleu. C’est toi ! (le ciel bleu…) 

Et puis, 

un beau jour, il y a un gros nuage noir qui arrive dans ce ciel bleu : c’est ton burn-out > le nuage noir, c’est ta dépression…

= le burn-out peut rester présent dans le ciel pendant quelques semaines (voir plus), et puis on peut choisir de le chasser. Ce nuage, c’est une mauvaise passe à passer (rien de plus). 

Toi, tu N’es PAS un nuage NOIR. Tu n’es pas “dépressif”. Tu es un ciel bleu – où il y a dedans, momentanément, un nuage noir… Tu subis momentanément – une petite dépression. Ça va aller, il suffit – d’un vent – favorable et on va régler ça. On va chasser le nuage noir du ciel bleu.

On va te faire accepter l’idée que – tu n’es pas forcément un dépressif chronique. 

Alors, tu as peut-être déjà consulté un psychologue ou tu as parlé de tes problèmes à ton médecin-traitant… 

(déjà bravo à toi, parce que c’est super gênant d’avouer qu’on a besoin d’aide)

Par contre malheureusement, 

si tu m’as lu jusqu’ici, je suppose que les docteurs n’ont pas pu résoudre entièrement ton problème.

Les psychologues et les antidépresseurs permettent d’aider certaines personnes.

Je ne suis pas qualifié pour te dire si – oui ou non -, tu dois voir un psy, – ou si – oui ou non – tu dois prendre des médicaments – pour sortir – mi-ra-cu-leusement – de ta dépression.

Tout ce que je suis autorisé à te dire, c’est comment ça s’est passé pour moi…

Au niveau des psychologues, ça va être court : 

j’ai fais des thérapies individuelles pour soigner mes problèmes d’ado-hypersensible (que personne ne semblait comprendre) ; et on m’a collé plusieurs psys qui m’écoutaient sans rien dire (avec de la peur dans la yeux) parce que manifestement ; ce que je leur racontais « les dépassait complètement »

^_^ À 16 ans, j’avais l’impression d’être plus intelligent que le psy quoi ! 

Et tout – ce – que – cela – a – fait, c’est que je me suis senti encore plus désespéré !

Après, 

je Ne suis peut-être Pas tombé sur LES BONS Psychologues !? 

(C’est mon expérience personnelle. Tu l’as compris)

Au niveau des antidépresseurs, j’ai déjà eu une expérience positive :

 j’étais tout jeune ; 

 je devais terminer mes études ;

 je sortais du lit en pleurant et ne voulais plus voir personne ;

 et quand le médecin traitant m’a vu comme ça, il m’a prescrit des antidépresseurs et ça m’a donné un petit coup de boost pour me permettre de terminer l’année scolaire … 

(merci docteur)

Et puis – comme – il – est – normal – de – le – faire… j’ai arrêté mon traitement après quelques mois… et j’ai repris ma vie pendant quelques années sans soucis…

Et puis la dépression est revenue, mais cette fois-ci, j’étais un adulte ; un professionnel ; avec beaucoup de responsabilité ; un loyer et des charges à payer – et – PAS – de – famille – derrière moi – pour m’aider – en cas de pépin. 

Tu l’as compris, cette nouvelle vague de dépression était beaucoup plus sévère pour moi : mais je me disais : « pas de souci ! Je vais me faire prescrire des antidépresseurs et après quelques semaines, on n’en parlera plus… » 

Sauf que non… Cette fois-ci ; « je ressentais bien l’effet des antidépresseurs » 

mais cela Ne suffisait PAS ! 

C’était comme si les antidépresseurs Ne Faisait QUE MASQUER Un Mal TROP PROFOND Qui Dormait en moi… (comme si l’antidépresseur n’était pas assez fort / ça masquait les symptômes de mon mal être – PAS La Cause ! )

* * Du coup, on a doublé les doses ; mais ça ne changeait rien : 

« ^_^ j’avais beau avoir une gueule de con À Sourire Pour Rien » ; je ressentais quand même des vagues suicidaires traverser mes poumons jusqu’à ma tête.. 

* * Finalement (et c’est mon expérience personnelle), les antidépresseurs m’ont plongé encore plus profondément dans la dépression ; Et quand j’ai compris que mon taux de sérotonine n’était pas le problème, j’ai arrêté – le traitement – pour me concentrer sur d’autres solutions… (et – je – ne – m’en suis – pas – porté plus mal, même – s’il m’a fallu – beaucoup de temps – pour trouver des solutions)

Je vais maintenant te dire tous les réglages que j’ai fait dans ma vie, et qui m’ont permis DE FAIRE BIEN PLUS « Que De Me Sortir De LÀ ! » 

( Je suis un nouvel homme aujourd’hui – et – je – ne – me – suis – jamais senti – aussi heureux ) ! Je n’ai jamais eu autant – confiance en moi – et confiance – en – mon avenir ; 

Et ce que je veux faire, grâce à cet article, c’est t’aider à faire pareil !!   

Les 12 solutions que je vais te donner ; je ne les ai pas copiées sur le site de Wikipédia, ou sur un des milliers d’articles que tu peux trouver sur « La Dépression… » 

Ce sont des solutions nouvelles, basées – sur – mon – VÉCU ! 

Ce sont MES méthodes ! Celles qui ont fonctionné pour MOI et que tu ne trouveras nulle part d’autre !  

Si tu appliques chacune des idées, j’ai confiance dans le fait que tu vas forcément aller mieux. Et dans l’idéal ; dans 3 semaines ; la personne qui aura le sourire au bureau, avec les collègues, ça sera TOI !

En tout cas, ça – ne – te – coûte – rien d’essayer, et tu pourras quand même retourner voir ton psy ou continuer tes antidépresseurs – si t’as envie. D’ailleurs, je ne suis pas qualifié pour te conseiller d’arrêter ton psy ou tes médicaments…

Allez, 

j’arrête le suspense, je vais te décrire les 12 méthodes qui, cumulées, m’ont permises de me sentir « heureux comme jamais » après plus de 10 ans passés au fond du trou… 

Je te propose de commencer par l’idée la plus « soft » et de progresser vers les astuces les plus puissantes et efficaces… 

Ces idées, tu vas devoir essayer de les implémenter dans ta vie sur une période de – 21 jours minimum – avant de baisser les bras ! 

D’après les experts, 

21 jours, c’est le temps qu’il faut à notre esprit pour développer une nouvelle habitude. 

Par exemple, pour arrêter de fumer : on dit souvent que le délai de 3 semaines est déterminant

(le manque de cigarette disparaît complètement – à – la – fin – du – vingt-et-unième JOUR).

Pour réussir à te sortir du burn-out, 

avant-même de commencer à appliquer mes méthodes,

tu vas devoir te poser un moment pour trouver ton « pourquoi » : 

« Pourquoi est-ce que tu veux autant sortir de la dépression ? »

(je te conseille de mettre pause à la vidéo – et – de foncer – chercher – de quoi noter ; tu vas pouvoir commencer par réfléchir au bonnes raisons de te sortir de la dépression)

Pose-toi cette question : pourquoi est-ce important de m’en sortir ?

( ¿ Tu as peut-être des enfants ou des gens qui t’aiment qui veulent ton bien ? )

( ¿ Tu as peut-être des ambitions ? ¿ Quelque chose à accomplir ? )

Sans trouver ce fameux « POURQUOI » ; tu ne sauras pas « où aller puiser cette source de motivation indispensable » 

Et puis, tu n’y peux rien, mais lorsqu’on est enfermé dans le cercle vicieux de la dépression, paradoxalement, notre subconscient se sent – confortable – dans la dépression. On a tendance à vouloir continuer à se plaindre, au lieu de donner un grand coup pour bousculer nos habitudes ! 

On appelle ça aussi « le syndrome de Calimero » ¡¡ Ton subconscient – est installé – bien au chaud… Comme dirait Louis Bertignac : « emmitouflé dans son cafard » ! 

Donc, ça a un petit côté « confortable » ; Et ton subconscient ben… on lui demande de sortir tout nu dans la neige, se jeter dans un grand bain d’eau glacée.

= Il n’aime pas ça !

Ben non… ton subconscient, il veut rester – là – où – il est – et continuer à se plaindre et à se « définir comme dépressif chronique ». 

Si tu veux bien, on va essayer de bousculer tout ça. Et pour ça ; ensemble ; on doit trouver ton “pourquoi”…

Donc, je te rappelle que je te présente mes 12 solutions > de la plus douce > à la plus radicale…

Nouvelle habitude n° 1 

S’exposer au soleil

Je n’invente rien. Pour satisfaire les besoins de notre corps en vitamine D, 

l’humain doit s’exposer (au moins), entre 10 et 30 minutes au soleil (quand il fait beau) 

et jusqu’à 2 heures de soleil en hivers ! 

Alors, 

je te l’accorde, quand on travail dans un bureau, ce n’est pas toujours facile, ni même possible de passer autant de temps au soleil, chaque jour. 

Je te donnerais une astuce pour ça quand je te parlerais de l’habitude numéro 4 !

Dans tous les cas, essaye d’être conscient que – plus tu prends – le temps – de t’exposer – au soleil, mieux c’est ! 

(LA SORTIE DU WEEK-END EST TON AMIE)  

Nouvelle habitude n° 2 

Se reposer

On en reparlera avec l’habitude suivante, mais pour que les hormones du bonheur puissent être produites et circuler jusqu’à ton cerveau, il faut travailler sur ton fonctionnement physique. Et l’un des besoins principal de l’homme, c’est le besoin de 

« Se Mettre Au Repos > RÉGULIÈREMENT »

Si tu es fatigué non-stop, tu ne peux pas te sentir bien LÀ-HAUT ! 

Donc, fais des pauses (Pas Seulement Pour DORMIR !) mais aussi pour te retrouver MENTALEMENT. 

Je vais te parler de ma propre méthode de méditation complète dans la suite de cet article. 

= une méthode qui a donné des résultats incroyables sur mon mental – et même – mes conditions physiques !

Nouvelle habitude n° 3 

Bien s’alimenter

Les hormones du bonheur sont : 

– la sérotonine, 

– l’endorphine, 

– la dopamine, 

– l’ocytocine, 

– et la noradrénaline

Même si certains médecins – conseillent – d’en avaler – dans des pilules > ton corps en produit naturellement, en particulier,

 « quant ’ il tourne bien ».

Pour soigner la dépression, il faudrait aussi te mettre dans des conditions – où – l’oxygène et le sang – circulent bien > jusqu’à ton cerveau ! 

Et pour cela, 

en plus du soleil, du repos et de l’exercice physique …

(je t’en reparle au point 9)

…il faut adopter une bonne alimentation !

Alors ! 

Je ne suis pas en train de te dire que tu dois manger comme un lapin ; et tout supprimer dans ta vie…

… le moindre petit effort de ce côté sera – déjà bon à prendre ! 

Le premier conseil que je donne à tout le monde, c’est 

« d’ajouter – de – bons – micro-nutriments – à son alimentation » 

Pour cela, 

LA solution rapide, c’est de boire – tous les jours, un – ou – deux – grands verres – de jus de légumes – réalisés – à la centrifugeuse ! 

C’est délicieux et en plus, ça va te pousser à « manger moins » et par conséquent, manger moins – de – malbouffe. 

Rien de tel pour diminuer une mauvaise habitude, que de la REMPLACER, par une bonne habitude…

Si tu consommes trop d’alcool, boire des jus de légumes – à l’apéro – pourrait bien t’aider à diminuer ta consommation d’alcool…  

Maintenant, je vais passer aux solutions qui ont été – les plus radicales pour moi. 

Celles-ci – sont toutes – plus ou moins liées – au développement personnel !

Nouvelle habitude n° 4 

Briser la monotonie

J’ai découvert il y a quelques années que l’une des causes principales de mes baisses d’humeur chroniques était la monotonie ! 

À chaque fois que je partais en voyage à l’étranger, j’étais heureux. Et quand je retrouvais mon quotidien, je retombais systématiquement – en dépression.

Quand je sortais travailler dans un café > j’étais productif.

Et quand j’étais de retour chez moi, je retombais systématiquement dans un “semi-burnout”. 

J’ai utilisé cette découverte comme une rustine pendant environ deux ans, avant de trouver de vraies solutions me permettant d’être heureux ; que cela soit dehors – ou à la maison !

Voilà. 

Pour briser la monotonie, tu peux déjà commencer par aller prendre – ton déjeuner dehors – au soleil. Cela sera un bon apport de vitamine D, comme on l’a vu au point 1. 

Nouvelle habitude n° 5 

Fuir la négativité 

Observe autour de toi, dans ton entourage, s’il y a des personnes qui te 

rabaissent régulièrement ; Des personnes qui ne t’encouragent pas à prendre ton envole…

Ensuite, 

évite ces personnes – autant que possible – et essaye – de – te – créer – un contexte plu sain ; 

^_^ notamment, en regardant (sur YouTube) des vidéos de gens qui t’inspirent 

Je te conseille aussi d’éviter « tout ce qui est » « chaînes d’informations en continu » type BFM TV, voir même, le journal télévisé où l’on te parle de drames – pendant 2 heures…

= c’est vraiment la dernière chose dont tu as besoin si tu es en burn-out ! 

Nouvelle habitude n° 6 

Se féliciter 

La première personne qui doit croire en toi, c’est toi-même! ; sinon, comment veux-tu que les autres croient en toi ?

N’aie pas honte de te féliciter toi-même, chaque jour, après avoir fait ce que tu avais à faire.

Ça paraît complètement bizarre, mais t’auto-féliciter va pousser ton cerveau à produire – de bonnes hormones – qui vont augmenter – ton estime de toi ! 

Donc voilà ! 

Bravo à toi ! Tu investis sur toi-même en lisant attentivement cet article – jusqu’au bout, je te félicite vraiment !  

Nouvelle habitude n° 7 

Éviter la culpabilité

S’accabler pour ceci ou cela ne sert à rien ! 

Évite – de te – tirer – toi-même – vers le bas – en te culpabilisant pour toutes les choses que tu fais mal, ou que tu ne fais pas !

Le passé, c’est du passé ! Laisse-le aller et concentre toi plutôt sur ton présent et ton avenir…

¿ Tu as merdé par le passé ? 

¡ Pas grave ! Comment vas-tu agir demain pour améliorer ton estime personnelle ? 

Nouvelle habitude n° 8 

Savoir s’écouter

Tu vois qu’on monte – de puis en plus – en puissance dans les conseils ! 

(^_^ hein ? ¿ on est loin du conseil – des bains de soleil du début de l’article ?)

Ici, 

je te propose d’être attentif aux signaux extérieurs qui sont là pour te guider ; par exemple ; vers des tâches qui te conviennent ! 

Par exemple ; s’il y a un job qui t’énerve systématiquement ; parce que c’est quelque chose que tu n’aimes pas faire ; ou parce que cela vient d’un client qui t’énerve… : 

Essaye de t’écouter toi-même – et réfléchis – à un moyen d’éviter ces tâches rébarbatives qui te tirent vers le bas – et qui te font souffrir 

> plus vite tu t’en sépareras, plus vite tu te porteras mieux ! 

Tu verras qu’un bon moyen – de se retrouver soi-même – est la méditation, (en tout cas, Quand La Séance de Méditation Est Bien Faite ! C’est même mon petit secret de vie ça ^_^) 

Nouvelle habitude n° 9 

La routine matinale 

On monte vers les méthodes les plus efficaces pour éliminer toutes les formes de dépression !

La période qui suit le réveil – va – déterminer – tout le reste de ta journée. C’est donc le moment de – prendre les rênes – en agissant dès le départ, avec une routine saine, confortable, qui est facile à suivre – et composée – entre autre – de beaucoup de positivité (via la prononciation – d’affirmations quotidiennes puissantes > et d’un brin d’exercice physique). 

(pour te remercier d’avoir visionné cette vidéo en entier, je vais t’offrir dans une minute mon guide PDF de rédaction d’affirmations positives sur mesures)

J’ai moi-même développé ma propre routine matinale que je partage avec les chanceux ; mais je sortirais aussi – dans quelques jours – une vidéo sur LA célèbre routine matinale suivie par le coach préféré des américains, j’ai nommé « Tony Robbins ».

(Pour ne rien manquer – surveille ma chaîne YouTube : abonnement PLUS cloche)

Nouvelle habitude n° 10

La routine du soir 

Forcément, qui dit routine matinale dit aussi routine du soir. 

Je te conseille de tous les jours, avant de fermer l’oeil, de suivre un séance de médiation – qui – te – fera – entrer – dans un véritable état méditatif profond – et – qui – te permettra – de communiquer tes affirmations – positives – avec ton subconscient. 

En m’adonnant à cet exercice moi-même, pendant quelque jours, j’ai immédiatement remarqué que (sans même y penser) – j’abandonnais – toutes mes mauvaises habitudes – et toute ma négativité ; Et je remplaçais tout ça – automatiquement – par du positif – dans ma vie. 

¡¿ Ça peut paraître magique comme ça… ET C’EST PROBABLEMENT PARCE QUE ÇA L’EST !!! 

Donc > médiation > PLUS > affirmations quotidiennes.

¡ Alors ! Pour la rédaction des affirmations quotidiennes, je te rappelle que je vais t’offrir un PDF dans 30 secondes > NE BOUGE PAS !

Nouvelle habitude n° 11

La méditation

Je viens de t’en parler longuement parce que la médiation va forcément de paire avec la routine du soir, MAIS PAS QUE !

Réaliser des exercices de respiration – et communiquer avec son subconscient – peut s’effectuer à tout moment de la journée, quand tu en ressens le besoin ; 

Par exemple, si tu viens de vivre une contrariété – et que tu as besoin de te calmer en te recadrant sur de la gratitude : méditation et respiration sont tes alliés. 

Pour ça aussi, 

les affirmations positives vont faire partie de tes INDISPENSABLES ! 

^_^ Tu vas tellement devenir une machine de guerre que tu seras reconnaissant d’avoir connu le burn-out et la dépression, puisque cela t’aura poussé à apprendre ces techniques de développement personnel puissantes ! 

Concernant la médiation, 

j’ai prévu de créer beaucoup d’autres contenus entièrement dédiés aux exercices de respiration (et sur la manière de communiquer des souhaits, à ton subconscient, notamment, pour re-programmer tes habitudes).

Voilà ! 

Désolé pour les septiques. Je suis bien conscient – que tout ça – peut paraître – un peu étrange, surnaturel ou magique, ET ÇA L’EST ! 

Là je fais appel à ton ouverture d’esprit…

La découverte de ces techniques fut une vraie révélation pour moi – et – cela – a – littéralement – changé ma vie !

Je ne m’amuserais pas à passer pour UN ILLUMINÉ, – si – je – n’y – croyais – pas – moi-même !

Nouvelle habitude n° 12

Les affirmations positives

De paire avec une bonne séance de motivation, les affirmations quotidiennes sur mesure, c’est véritablement MA TECHNIQUE Coup De Coeur ! 

Je n’ai pas de mots pour décrire à quel point cette pratique me donne la pêche (quotidiennement) pour réaliser L’IMPOSSIBLE ! 

Je t’ai expliqué au point CINQ à quel point – le fait – d’être exposé – à la négativité – pouvait – avoir – un effet néfaste – sur TON MENTAL ( et même sur Ton coeur )

Et bien, c’est tout à fait – VRAI – aussi (À L’INVERSE) pour la positivité ! 

Si tu te forces à t’envoyer des doses de positivité quotidiennes – PAR – INTRAVEINEUSE > tu vas te sentir vraiment vraiment VRAIMENT > BEAUCOUP PLUS LÉGER ! Et PLUS FORT !!

La vérité, 

c’est que j’ai réalisé cette longue « vidéo-conseil » pour t’inciter à implémenter des affirmations positives dans tes routines quotidiennes > ça a vraiment TOUT CHANGÉ POUR MOI ! 

Si tu veux en savoir plus, 

ne manque pas ma vidéo complète sur le sujet, check ma chaine YouTube

Si j’ai réussi à te convaincre de prononcer régulièrement ce qu’on appelle des 

« Affirmations positives », 

tu es libre de télécharger gratuitement mon plan de rédaction d’affirmations quotidiennes sur mesure. 

C’est un PDF GRATUIT qui va vraiment t’aider à avoir (en permanence), des pensées positives ; pour remplacer les flux de pensées négatives – qui – te – traversent – l’esprit constamment.

C’est présent sur mon site PROduNum.com. Tu cherches après : “Télécharger le plan gratuit (PDF) de rédaction d’affirmations quotidiennes”.

La version PDF est 100% GRATUITE et je pense que ça peut vraiment t’aider, donc – n’hésite pas – à vérifier – que c’est toujours dispo sur mon site.  

Et si tu arrives à t’inscrire aujourd’hui, tu pourras même avoir accès gratuitement à un groupe de discussion privé où sont présents – tous – les – autres – entrepreneurs – qui me suivent. Ça peut-être un bon endroit pour échanger « de tout et de rien » 

(à toi de voir > tu fais comme tu le sens bien sûr). 

Voilà ! J’espère ne rien avoir oublié. Si tu as des questions, n’hésite pas à laisser un commentaire. 

Si t’es entrepreneurs et que tu penses que ces 12 conseils vont pouvoir t’aider, n’hésite pas à t’abonner à ma chaîne YouTube, Et – à – mes autres – réseaux sociaux : Twitter, LinkedIn, Facebook, Instagram… ! 

^_^ Bon, 

évidemment, tu verras que moi aussi, j’aime bien me la péter – un peu – sur les réseaux sociaux, mais n’oublie pas – que – ce qu’on voit sur Internet – n’est pas toujours la réalité ! 

L’idée en t’abonnant, c’est juste que je puisse – te – re-contacter – quand je sortirais de nouveaux contenus – sur le développement personnel. 

Le but du développement personnel, 

c’est de se sentir – tous les jours – un peu mieux, là-haut (dans la tête) pour soulever des montages – et – terminer sa route avec « zéro regret » ; 

« être – FIER – du chemin parcouru ! » 

La chance, ça se provoque… 

( tu peux devenir quelqu’un de chanceux si tu investis sur toi-même )

Je pense que le bonheur est à la portée de tous – et j’espère – sincèrement – que cet article aura un impact positif sur toi, et tes proches !

– Laisse-moi un petit commentaire ci-dessous si tu veux (ou si tu veux rester discret, n’hésite pas à me contacter en privé ; normalement, je réponds à tout le monde ; enfin j’essaye )

Merci infiniment pour ta lecture. 

* * Ciao mon pote ! (provoque ta chance) 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *